Une année à la foi intègre et consciente

01/01/2022

foi, intégrité et conscience

“La foi consiste à ne jamais renier dans les ténèbres ce qu’on a entrevu dans la lumière.”

Gustave Thibon

 

Il n’y a pas de faute d’orthographe dans le titre.
Ce jeu de mot m’est apparu « divinement » ;-), alors que je cherchais comment illustrer le sujet de cet article.

La foi.
Avoir la foi.
Qu’est-ce que cela signifie aujourd’hui ?

Ces mots, je n’aurais probablement pas compris leur substance il y a encore quelques mois.
La foi, un concept me paraissant très fondé sur la religion, à laquelle je me suis toujours sentie étrangère.

Et pour cause. J’ai grandi dans un environnement tout sauf dogmatique. Mes parents, plutôt avant-gardistes pour l’époque, ont fait le choix de ne pas me baptiser. Non pas parce qu’ils étaient fermés à ce que j’en sache plus sur l’histoire religieuse. Plutôt parce qu’ils estimaient que ce n’était pas à eux de choisir pour moi, et qu’ils avaient envie que je puisse découvrir plusieurs formes de religions et de philosophies avant de me décider – ou non – d’approfondir mes connaissances dans ce domaine.

Je n’ai jamais littéralement choisi de m’orienter vers l’une ou l’autre de ces religions ou philosophies. En revanche, j’ai fait des choix éclairés et conscients quant au développement de mon chemin spirituel, en m’instruisant, en voyageant, en m’imprégnant de lieux et d’épisodes spirituels, en me documentant sur des modes de pensée parallèles – et en me passionnant pour le quantique, en cherchant à comprendre certains chemins de vie grâce à mes questionnements constants. Et surtout, en expérimentant. Sans cesse. C’est certainement ce qui m’a amenée à développer une foi extrêmement puissante actuellement.

Oui, cette foi qui me semblait si étrangère est devenue l’un des plus grands fondements de ma vie. Il aura fallu que je me sente perdre pieds plus que jamais l’année dernière pour comprendre à quel point m’y raccrocher est devenu primordial. Au-delà de n’importe quel concept religieux ou théologique. Et de saisir que cette foi va de pair avec l’intégrité et la conscience, qui sont les éléments-phares de mon cheminement de développement personnel.

C’est bien 2021 qui m’aura permis de plonger dans ce qui est à l’origine de cette Foi à toute épreuve que je fais grandir désormais. Cette foi qui s’est substituée à toute la colère que j’ai éprouvée depuis 2020, année qui a vu tant de nos repères basculer. Comme certainement beaucoup d’entre nous, j’ai commencé par être très fâchée.

J’ai compris il y a peu, que toutes nos émotions ont un rôle important à jouer. Mais que si l’une prédomine, les autres n’ont plus d’espace pour s’exprimer. C’est ce qui s’est passé avec ma colère. Elle a pris tellement de place que je ne parvenais même plus à pleurer de tristesse ou d’émotion ni à être pleinement en joie. La peur fait partie intégrante de la colère, elle en est à la base. Donc j’oscillais entre peur et colère, avec bien sûr des épisodes de bonheur et de plaisir, mais souvent noyés sous des émotions moins positives.

Et comme souvent lorsqu’un changement important a lieu, c’est une grande part de lassitude qui est à son origine. Parce qu’à force de tourner en rond, on n’avance pas. Et lorsqu’on prend conscience de cela, on est déjà en train d’amorcer une profonde mutation.

Un jour, je me suis demandé ce qui pouvait enfin vraiment me permettre de me sortir de ce marasme de colère, de peur, d’angoisses, de vision pessimiste pour l’avenir. Et ce que j’ai ressenti, c’est la confiance. La foi. L’amour. Inconditionnels. J’ai compris qu’il était temps de ne plus chercher à se projeter dans ce qui n’existe pas encore mais de focaliser toute l’énergie créatrice, celle du cœur et de l’espoir, dans le présent.

Cesser de se questionner.
Travailler pour œuvrer.
Bâtir, construire, contribuer.

Parce qu’à trop se demander de quoi demain sera fait, on s’éloigne de notre raison d’être ici et maintenant.  Et ce dont le monde a besoin, ce qu’il nous faut pour concevoir la suite, c’est une présence forte, ancrée, consciente et intègre. Et le moteur de tout cela ?

La Foi.

Lorsqu’on parvient à trouver foi en soi, la peur s’étiole comme par magie. On puise au fond de son cœur ce qui est nécessaire pour faire face au monde extérieur. On n’a plus besoin de beaucoup, on est en paix avec ce qui est là, tout simplement. Et l’on se rend compte que finalement, nombre de choses, d’éléments et de morceaux de l’existence qui nous paraissaient essentiels à notre bonheur ne le sont finalement que peu. Parce que la joie, elle est là, en soi. Et elle se contente d’une simplicité douce mais non moins puissante. Il suffit de dire oui. Oui à son âme.

Alors si j’ai un vœu à faire à l’aube de cette nouvelle année, je crois qu’il est humble. Je désire que chacun puisse trouver ne serait-ce qu’un peu de cette foi en son cœur. Et que cette foi soit un guide vers le retour aux choses simples, mais surtout, à sa conscience et à sa profonde intégrité.

Merci à tous mes guides physiques, subtils, terrestres, invisibles mais toujours présents, qui m’ont accompagnée avec beaucoup d’amour en 2021 et avec qui nous continuons l’intrication en 2022. Bienvenue aux nouveaux car… cela ne s’arrête jamais. Et c’est bien ça qui est merveilleux.

 Merci à la vie de me montrer qu’elle ne me lâche jamais, surtout quand moi je décide de lâcher prise. Merci, surtout, de nous voir apporté le plus cadeau en ces temps troublés avec sa plus sublime représentation : la naissance de notre petit Nahuel, source de félicité incommensurable avec sa grande soeur Gaïa. Oui, la vie continue à nous vouloir du bien et elle nous le montre chaque jour.

Merci à toutes les personnes qui suivent mon évolution autant professionnelle que personnelle, merci à ceux qui sont entrés dans mon univers et ont décidé de s’y arrêter, même pour une courte durée. On est toujours là au bon moment les uns pour les autres, quelle que soit la longueur du chemin sur lequel nous avançons ensemble.

Merci à toutes celles et ceux qui placent leur confiance en moi et en ma créativité, souvent emprunte d’une tendre folie. C’est une preuve d’amour immense qui n’a pas de prix, et qui est le fondement même de cette Foi émérite qui grandit en moi.

Je vous Aime et vous souhaite une ouverture des cœurs majestueuse pour 2022 et ensuite.

journaling

JOURNALING

Accède à ta propre magie grâce au Journaling

Mon programme phare à tout petit prix ! Profites-en vite.

Commentaires