2021, je n’ai plus peur de rien

15/03/2021

peur de rien

” La meilleure arme de persuasion que tu possèdes dans ton arsenal est l’intégrité. “

Zig Ziglar

 

Ca bouillonne depuis des mois. Ou plutôt devrais-je même dire des années. Car mes propres combats pour la justice et l’amour ont commencé il y a bien longtemps. Mais là, depuis tous ces derniers mois, c’est autre chose qui m’anime.

Dès le début de la crise que nous vivons, je sais au fond de moi que rien n’est cohérent, que tout va trop loin, et j’ai vu le contexte actuel se dessiner bien en amont comme un monde qui s’inverse pour finalement tourner à l’envers. Et personnellement, j’ai l’impression d’évoluer dans une réalité parallèle en me demandant quand mes pieds toucheront à nouveau le sol de l’insouciance, de la liberté et de la normalité.

 

De l’embarras à l’écoute de soi

On m’a prise pour une gentille cinglée quand j’ai commencé à parler de ce que j’entrevoyais et ressentais il y a un an déjà, et qui se confirme aujourd’hui. J’avoue n’avoir pas toujours non plus pris au sérieux les dires de certaines personnes alors qu’elles ont tenté de m’alerter, avec bienveillance pourtant.

Je ne voulais pas voir une vérité qui fait mal.
Qu’y a-t-il de pire que de voir ses idéaux et sa confiance s’écrouler ?
Cela renvoie aussi à des profondes blessures d’ego
.
Mais alors, je me serais trompée et laissée « embobiner » durant toutes ces années ?

Je n’ai cependant pas pu lutter bien longtemps contre le fait que je sentais des choses, lisais des images, entendais des alarmes, faisais des rêves très percutants. Si j’étais honnête avec ma conscience, je devais bien avouer que mon intuition m’envoyait tous les signes d’un environnement qui clochait de plus en plus. Et depuis, cela n’arrête pas.

 

Complotiste ? Non, questionniste

En plein parcours de reconnexion à moi-même dans mon processus entrepreneurial, tout est venu se brouiller.
On m’a reproché d’être en colère. Trop inquiète. Pessimiste. Complotiste.
Je me serais plus volontiers décrite comme questionniste. Je l’ai toujours été.

Ultrasensible au “qu’en dira-t-on”, j’ai préféré me taire. D’ailleurs, que diraient mes relations professionnelles et clients s’ils connaissaient le fond de ma pensée ? Et s’ils ne sont pas d’accord, ou me jugent ? Il ne faut pas tout mélanger, voyons !

Oui mais.. Chassez le naturel… Et vous savez très bien ce qui se passe ensuite. La cocotte-minute chauffe, chauffe, puis la pression devient trop forte. Je me suis culpabilisée de ressentir cela. Pourtant, la machine était déjà engagée.

Et que faire quand l’intégrité prime sur tous les possibles doutes ? …

 

Amour et Conscience

Cette période m’a fait réaliser à quel point je me sens investie de cette responsabilité d’exprimer ce que je vis intérieurement. On n’est pas là par hasard, surtout durant ce temps qui nous est compté sur cette planète. Je parle d’amour depuis des années, et quand on touche à celui du lien entre les êtres vivants, il m’est impossible de me taire. D’autant plus lorsque je pense à notre devoir envers les générations futures et ce qu’on veut leur léguer.

Pour trouver un peu de sérénité, je me suis replongée dans les principes quantiques qui ont fait partie intégrante de mon développement personnel comme entrepreneurial, et que je transmets au quotidien à travers mes accompagnements : ne pas nourrir la colère ni la haine, privilégier la communication d’amour et de paix. Lâcher prise sur ce qu’on ne peut pas contrôler et rester positif.  Là aussi, on m’a suggéré que c’est d’abord ce que je devais véhiculer.

Je n’ai jamais cessé de le faire.
Mais ce n’est plus suffisant.
Les grandes révolutions ne se sont pas résolues en silence ni dans l’indifférence.
Et moi, si je me tais je me sens résignée.
Et je ne peux pas être dans le renoncement.
A ce que je ressens.
A mes valeurs.
A ce pourquoi je désire non pas changer le monde mais déjà simplement semer quelques graines pour un meilleur lendemain.

J’ai donc fini par accepter.

Qu’il ne s’agit pas que d’un seul et unique mode de pensée, mais que l’on peut très bien agir sur les deux axes : la communication, aussi bouleversante soit-elle, et l’amour.

 

L’un n’empêche pas l’autre

Peut-être même au contraire.
Tant qu’on vibre en justesse.

Admettre cela a considérablement augmenté ma tranquilité intérieure, ma confiance, et affirmé mon besoin de continuer.
Car au fond, c’est une « simple » question d’alignement à l’intégrité.
Ne pas m’auto-bâillonner en est le résultat aujourd’hui.

Tout comme rétablir l’équilibre de ces deux influences au centre de ma mission :

– Communiquer, en osant mettre en images ce qui bout au fond de moi, et en exprimant ce que je ressens à cœur très grand ouvert, sans plus me demander si c’est bien ou juste. C’est ainsi, point.

– Continuer à développer mon art, mes compétences, ma transmission autour de l’amour et de la liberté pour un monde plus juste, plus sain, plus humain.

 

Car l’art nous sauvera

J’en suis certaine. C’est lui qui permet de donner de la substance, de l’espoir, de la beauté au-delà de la tristesse et de la noirceur de ce que nous sommes en train de traverser.

Et je crois très fortement, je milite pour cela même, que les artistes ont un immense rôle à jouer actuellement. Quel que soit l’art, quelle que soit la légitimité, quelle que soit la notoriété. Comme entendu récemment, « ils doivent véhiculer et populariser, sous toutes les formes que ce soit, l’esprit de résistance civile et le réveil des consciences qui animent cet appel. »

Les artistes qui portent leur voix aujourd’hui ouvrent la voie de demain.

Je suis assez étonnée de constater que peu de très célèbres artistes ou grands mentors daignent véritablement donneur leur point de vue à l’heure actuelle. Ils sont un – trop – petit nombre à exposer le fond de leur pensée, pourtant quand on les interroge, beaucoup laissent filtrer que ce n’est pas une soumise obéissance dénuée de questionnements qui les habite.

Alors pourquoi ? Je serais curieuse de recueillir certaines perspectives à ce sujet en réponse au fondement de cet article.

J’écrivais récemment dans un post « C’est quand il n’y a plus rien à perdre qu’il y a tout à créer. »
Et si le chaos actuel était là pour nous permettre de reconstruire et renaître ?
De passer de spectateur à acteur ?
Et si cette période venait nous ramener à qui l’on Est, pour autant qu’on décide de retrouver le chemin vers Soi ?

 

A la croisée de nos chemins

J’ai perdu des gens récemment. Ils sont toujours vivants, heureusement, mais se sont visiblement éloignés. Nous ne vibrons certainement plus à la même fréquence.

D’autres sont apparus ou réapparus dans ma vie, avec une vision similaire et une envie d’œuvrer pour les causes communes. Des connexions d’une immense puissance, de celles qui font vraiment bouger les lignes. On y travaille, ensemble. Pas forcément de manière visible mais avec la conviction parallèle d’avancer et non d’attendre que « d’autres s’en chargent à notre place. »

Et puis il y a ceux avec qui nous savons que nous ne partageons pas les mêmes idées mais avec qui nous aimons toujours discuter dans le respect ou nous retrouver sur d’autres aspects. C’est également profond et beau.

Je sais que ceux avec qui le chemin doit se faire se fera.
Que ceux qui sont d’accord ou encore à l’orée de ce chemin mais avec l’appel de marcher vers ce même but se manifesteront.
J’espère que ceux avec qui cela ne résonne pas me le diront, et que nous pourrons avoir des échanges néanmoins constructifs, car c’est aussi et surtout ce qui fonde la richesse de notre humanité.

Parce qu’à l’heure actuelle, plus que jamais, nous devons rester soudés et retrouver le sens, la base et la nature profonde du mot AIMER.

 

P.S.

Si tu as aussi le feu qui bouillonne en toi en ce moment et sens que le temps est venu de t’écouter, je te propose une méthode extraordinaire qui a bouleversé mon parcours vers la pleine conscience et l’intégrité.

Mon cours Journaling est à prix spécial durant les 8 prochains jours.
De même que Journaling Expansion : un mantra + un exercice par jour durant une semaine pour te permettre d’aller encore plus loin.

journaling

JOURNALING

Accède à ta propre magie grâce au Journaling

Mon programme phare à tout petit prix ! Profites-en vite.

Commentaires