N’oubliez pas de vous aimer

12/03/2020

coronavirus, amour et confiance

Aujourd’hui, le monde prend à nouveau un sacré coup au cœur.
Le coronavirus vient le toucher de plein fouet et sème la panique de tous les côtés.

Alors que l’équilibre de la planète et des relations interpersonnelles est actuellement si fragile, on doit faire attention à nos interactions, nous saluer de loin et veiller à garder une distance « salutaire » entre nous et les autres.

Soit. On s’exécute. Pour le bien de tous.

J’ai des craintes et je l’avoue. Je me questionne de voir l’humanité encore plus divisée qu’elle ne l’est déjà. Je suis triste de réfréner certains gestes de tendresse normalement spontanés. Je ne cesserai jamais de câliner ma fille et pourtant, je me demande si elle ressent autour d’elle quelque chose de différent. Certainement.

On est en train de s’éloigner les uns des autres, alors que le monde a plus que jamais besoin d’amour.

 

De la peur à l’amour

Le choix de notre vie est là : la peur ou l’amour. Quoi que l’on fasse, vive ou entreprenne, notre principale clef réside dans cette décision. Opter pour la peur ou pour l’amour. Cela peut sembler un peu simple dit comme ça, et pourtant nous avons toujours ce choix. Celui-ci, personne ne peut nous l’imposer. Et il est certainement plus puissant que tout.

De la peur à l’amour, il n’y a qu’un pas. Celui de la confiance. Décider de se faire confiance. Avoir confiance en l’univers qui veille sur nous quoi qu’il arrive. Faire confiance à notre cœur et à notre intuition comme principales forces d’équilibre et boussoles pour nous orienter quand on est égaré.

J’ai la sensation que la confiance est notre sentiment le plus mis à l’épreuve actuellement, et qui se doit d’être développé. Car il en faut de la confiance dans cette situation, d’autant plus lorsqu’on dépend d’un système duquel on peut clairement douter. Il en faut de la confiance quand on est entrepreneur et que ce sont les petites sociétés qui vont être particulièrement touchées. Il en faut de la confiance pour mener à bien sa mission de vie sans se laisser détourner. Il en faut de la confiance pour choisir l’amour à la peur malgré tout ce qu’on voit, entend, et la manière dont on est influencé.

 

Et si l’un des plus importants messages était là ?

Peut-être que l’issue de cette crise sera néanmoins positive. Que tout cela nous donnera finalement envie de nous rapprocher. Qu’on savourera d’autant plus les moments partagés.

Et puis cela nous met face à une prise de conscience collective. Nous devons penser à autrui. On est tous « dans le même bateau ». J’espère que l’on réalisera à quel point nous sommes interconnectés, liés et dépendants les des autres, avec un pouvoir de masse bien plus fort qu’on ne peut l’imaginer.

Peut-être aussi que la planète respire un peu… En plein bouleversement climatique, pourvu qu’on tire une leçon positive et que de saines mesures en réponse à cette période puissent s’appliquer.

On a toujours le choix et au milieu de ce chaos je me prends à rêver.

Mais surtout… Que l’on n’oublie pas de s’aimer.

 

Je termine sur une note d’humour (quoi que…) avec cette vidéo ressortie par mon mari alors qu’on parlait du sujet de cet article…
Retour vers le présent futur, bonjour !

journaling

JOURNALING

Accède à ta propre Magie

Commentaires