Aller au-delà : bilan d’une année hors norme

15/12/2020

Aller au-delà

S’il y a bien une chose que 2020 nous aura appris, pour autant que l’on sache s’écouter, c’est à quel point il devient primordial d’aller chercher la lumière au fond de soi quand rien ne va plus, si l’on veut pouvoir survivre et continuer à aimer vivre.

Cela fait des années que j’entends ou lis “tout est en soi”, “être soi suffit”, “on a tout ce qu’il faut en soi pour être parfait”, etc etc… Sans pourtant complètement comprendre la teneur et l’importance de ces faits. Je vais être honnête, cela m’énervait parfois même. Je me disais : “Oui mais comment ?” “De quelle manière accède-t-on à ce Soi si puissant ?” “Et pourquoi je n’ai pas la sensation que c’est si facile que ça ?”

Eh bien 2020 aura été un déclencheur accéléré…
Qui m’a fait comprendre qu’il s’agit bien de revenir à soi mais surtout et avant tout d’aller au-delà.
Et je ne crois pas me tromper en pensant que cela résonne pour beaucoup d’entre nous.

 

Ce que je désirais

Comme j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises, l’idée de développer mes services a germé il y a de nombreux mois et a pris vie lors de notre grand périple en famille durant novembre et décembre 2019. Et c’est drôle, car à plusieurs reprises durant ce voyage, je me suis vue nager vers le ciel, rejoindre ce qu’il y a “là-haut”, et finalement je me dis que c’était sûrement cela, aller au-delà.

J’aime plus que tout accompagner les couples vers le mariage, mais j’ai ressenti durant l’année passée que j’avais aussi d’autres choses à offrir, tant aux couples qu’aux individus décidant de s’accomplir, personnellement ou au niveau professionnel. Et particulièrement pour les entrepreneurs (développement personnel et entrepreneuriat était étroitement intriqués).

J’ai commencé à mettre plusieurs intentions en place en janvier. Puis j’ai vu la période du semi confinement au printemps comme une aubaine pour m’impliquer à fond dans mes nouveaux projets tout en continuant à guider mes couples vers leur union, en ne baissant pas les bras malgré ce qui s’annonçait.

C’était intense, il fallait être sur tous les fronts. Heureusement, cela m’empêchait peut-être aussi de trop penser à ce qui se déroulait et au climat anxiogène ambiant… Pour rester focalisée sur le positif.

 

Ce que j’ai réalisé

Je n’ai pas paniqué, j’avais besoin d’être dans cette énergie d’action car je sais à quel point on véhicule ce qu’on ressent quand on est entrepreneur et qu’on accompagne d’autres humains.
Je ne me suis pas trop penchée ni épanchée sur ce que j’éprouvais à ce moment-là.
Il fallait faire et agir, porter et mener.
Et surtout, continuer à faire vivre mon entreprise qui est une extension de moi-même.

L’été a passé, accompagné de mon bonheur d’avoir pu accomplir toutes les unions qu’il était possible de célébrer.
Un vrai travail de collaboration avec mes mariés, une magnifique confiance qui s’est affirmée.

La joie aussi d’avoir pu faire voir le jour à toutes ces images que j’avais en tête autour du développement et surpassement de soi.
Pour pouvoir apporter, contribuer en procurant du bonheur, du discernement et de l’amour, toujours.
Grâce à la re-connexion entre l’âme et le cœur, ce lien qui permet de développer notre plus grand pouvoir.

 

Ce que j’ai intégré

Et le pouvoir, celui de l’énergie surtout, j’ai dû apprendre à jouer avec au cours de cette année. Car il en a fallu pour créer et mener à bien ces nouvelles idées à côté d’un business vacillant et plus complexe que jamais à gérer.

Il a fallu aussi savoir manier cette énergie car je capte et ressens… beaucoup (trop). Quand j’ai passé le cap de l’été et que tout s’est calmé à l’automne, j’ai saisi, certes violemment, à quel point j’étais impactée par tout ce que nous vivons. Je le savais, mais je crois que je mettais de grosses barrières pour ne pas me laisser toucher. J’ai été obligée d’abdiquer, et ce ne fut pas simple du tout.

Oui, je ressens un peu trop. Autant de la part des personnes que je fréquente que dans ce qui se passe autour de moi. Cette année m’aura permis de réaliser à quel point mon hypersensibilité est une force aussi belle que délicate quand je ne sais pas me protéger. Vulnérabilité, quand tu nous tiens…

Cela m’a poussée à aller chercher de nouvelles ressources et à me comprendre encore plus pour pouvoir à mon tour aider les autres. Il était nécessaire de vivre ce chamboulement intérieur pour trouver des clés et outils afin de les passer plus loin. Car tout est toujours lié, et nous sommes interconnectés. Nous avons chacun à apprendre des autres et aux autres.

 

Comment je termine 2020

Certes, je suis fatiguée, émotionnellement surtout. On pourra dire que j’ai tout donné au cours de ces derniers mois.
J’ai aussi accueilli énormément. De l’amour dans mon cœur, de la force dans mes tripes, une nouvelle vie dans mon ventre. Oui, ça fait beaucoup.

Je clôture cette année en me sentant riche, car même si je n’ai pas réussi à doubler mes objectifs comme je l’avais planifié, j’ai néanmoins maintenu le cap de tout ce qui pouvait l’être. Je ne termine pas 2020 en chute libre comme je le pressentais, même en ayant été directement affectée par la conjoncture. J’ai finalement réussi à donner suffisamment d’ampleur à mes projets actuels et nouveaux pour contrebalancer ce qui n’a pas pu être.

Alors oui, je suis fière. Car certes, je suis tombée moi aussi dans un certain chaos mais pas complètement K.O.
Et c’est aussi cela, aller au-delà.

Aujourd’hui, j’affronte des défis inédits : en particulier celui de ne pas pouvoir prévoir comme à l’accoutumée, en faisant face à plus de vide que d’habitude, en me sentant moins voir même aucunement en sécurité. Et ça, pour une personne qui adore garder le contrôle, c’est déstabilisant.

Que faire quand on voit s’écrouler ses certitudes, la base solide de ce qu’on a construit depuis des années, et que l’on se met à douter ? 

  • On va chercher en soi l’essentiel.
  • On apprend à s’harmoniser avec l’énergie présente,
  • On dialogue avec l’invisible, l’univers, la nature.
  • On s’abandonne. Non pas qu’on abandonne et qu’on se résigne. Oh non.
    On s’abandonne à ce qui doit être ou ne pas être, pour se laisser aller vers ce qui compte le plus.

Auparavant, je pouvais planifier mon année suivante avec presque 12 mois d’avance.
A ce jour, il n’en est plus rien.

J’ai dû apprendre à générer de nouvelles idées plus vite que jamais, non seulement pour survivre mais aussi pour ne pas rester figée et continuer à déployer ce pourquoi je vis et me lève chaque matin, depuis des années.
Au-delà des chiffres, il est surtout question de passion. Et de ne pas s’avouer vaincue par toutes les embûches qui se sont mises sur la route des personnes indépendantes ces derniers mois.

 

Ce que je retiens

Je retiendrai 3 grands concepts que je considère comme mes piliers de cette année :

  • Créativité
  • Confiance
  • Intégrité

C’est grâce à eux que j’ai pu mener à bien tout ce que j’ai décidé, et même un peu plus.
Car à la fin, il est toujours question de choix et de décision.

Des acquis de taille pour aller encore plus loin l’année prochaine.
Des fondations solides pour l’accomplissement que je prône et sur lequel je mets tant d’ardeur à m’aligner.

 

Ce que j’ai transformé

Cette énergie que j’ai gagnée et perdue, celle que j’ai sentie bouillonner en moi comme vers le monde, je crois que j’ai réussi à comprendre comment en faire un réel potentiel de développement pour donner toute sa place à la quête de soi, la quête de soin, la quête de sens.

Plus que jamais, j’ai maintenant besoin de la faire circuler. Et de réaliser que l’entièreté de ce que j’ai appris et intégré peut désormais servir à d’autres et au Monde pour le rendre plus juste et équilibré.

Voilà peut-être ce que signifie revenir à soi, finalement : c’est en puisant au fond de qui l’on est vraiment que l’on peut diffuser ce qui doit être et véritablement contribuer à l’Oeuvre Collective.

Et si on y participait ENSEMBLE ?

 

P.S.

Débutons 2021 sur des bases aussi prometteuses que fulgurantes !

Tu désires évoluer personnellement en faisant pleinement émerger ton Sens et en pleine CONFIANCE ?
En toi comme en ce qui t’anime ?

J’ai créé pour toi un accompagnement de 1 mois, cousu de fil d’or et totalement sur-mesure, pour aller plus loin en profitant des énergies de la nouvelle année.

Sais-ce ce qui est magique avec cet accompagnement ? Je suis à tes côtés EN ILLIMITÉ durant 1 mois !
Grâce à ma messagerie live à laquelle tu as accès, nous échangeons à volonté selon tes besoins et désirs, pour une progression fulgurante et…. décapante !

Oui, j’ai la réputation d’être directe et d’aller droit au but quand je suis convaincue de quelque chose. Et cette conviction, je la mets à ton service afin de te pousser à être et donner le meilleur de toi-même. Car mon désir, c’est d’optimiser tes pleins pouvoirs en un temps record. Et c’est ce que je m’engage à faire à tes côtés durant ce mois qui changera ta vie et ta vision de toi.

Je mets à disposition 5 places pour janvier. Quoi de mieux que ce nouveau cap pour te réaliser pleinement à l’aube d’un autre cycle, et ainsi acquérir des bases solides pour te réaliser sur les mois suivants ?

Voici un témoignage reçu par une personne merveilleuse que j’ai récemment suivie :

“Tu m’as aidée à voir au-delà des limites que je m’étais fixées, au-delà des croyances qui étaient bien ancrées en moi sur certaines choses (et pour lesquelles je ne voyais aucune autre vision possible). Alors MERCI Marylin pour ta contribution précieuse sur ce projet. Sur le coup, ça m’a BEAUCOUP remuée, je n’avais pas du tout imaginé que ça puisse être le cas. Merci de m’avoir permis de voir au delà du possible… Peu de temps après, j’ai ressenti un profond changement intérieur et la conviction que c’est possible. Ce coaching m’a permis d’être pleinement alignée avec ce que j’offre aujourd’hui et surtout d’avoir osé faire ce en quoi je crois au plus profond de moi.”

Pour accueillir ta magie, c’est par ici : * COACHING PREMIUM *

 

Photo : David Zuber

accompagnements sur-mesure

Faire éclore son Sens

Accompagnement sur-mesure

Commentaires