Pourquoi certains réussissent (et d’autres pas)

26/10/2022

Pourquoi certains réussissent

C’est une question que je me suis énormément posée avant de me lancer dans l’entrepreneuriat. Et c’est aussi, certainement et malheureusement, celle qui m’a le plus freinée quant à cette grande décision. Je pense que j’aurais pu oser beaucoup plus tôt si je n’avais pas été habitée par trop de peurs et de questionnements. Je ne regrette rien, tout arrive au bon moment je crois, et mieux vaut plus tard que jamais.

Cette question, on me l’a aussi souvent posée ensuite. Parfois sous d’autres formes : « Pourquoi je réussirais moi alors que tant d’autres se plantent ? » ou encore : « Qu’est-ce qui me dit que je vais m’accomplir alors que des personnes voient chaque jour leur rêve se briser ? »

Eh bien je donne une seule et même réponse à toutes ces questions. Attention ça va piquer (ou pas) mais elle tient en un unique mot : DÉCIDER

Oui, la seule chose qui différencie ceux qui vont loin et ceux qui n’y parviennent pas est contenue dans l’énergie de ce mot. Ca paraît simple dit comme ça, pourtant je t’invite à réfléchir à ce que cela signifie fondamentalement.

DÉCIDER : il y a d’abord l’idée du choix. Celui qui est souvent très inconfortable au départ. Celui qui annonce un grand changement de vie. Celui qui voit ressurgir toutes nos peurs, nos blocages, nos pensées limitantes. Celui qui nous laisse penser qu’on devient peut-être schizophrène quand une voix s’invite dans notre tête et vient sans cesse tâcher de ne surtout pas nous faire sortir de notre zone de confort (quoique… Le confort est généralement très relatif dans ce cas ;-))

Si l’on passe cette première étape et que l’on choisit coûte que coûte de se lancer dans cette nouvelle aventure, celle qui nous anime au plus profond du cœur, de l’âme, des tripes, alors on en vient rapidement à devoir à nouveau… DÉCIDER.

Premiers obstacles. Remises en question. Et hop la petite voix qu’on avait presque oubliée pour un temps revient gaiment nous tester : « Alors, as-tu vraiment bien fait d’entreprendre grand saut ? », « N’es-tu pas complètement dingue d’avoir lâché ce que tu connaissais si bien ? » ou pire encore « Voilà, tu as fait ce que tu voulais, tu vois où cela te mène ? ».

Cette étape est cruciale. C’est celle où le plus de monde abandonne. On se dit que s’il faut lâcher, mieux vaut le faire à ce moment-là car on n’est pas encore trop engagé. Au moins, on aura essayé et on peut même aller jusqu’à se rassurer en se disant qu’effectivement, il était plus sage de ne pas trop bouleverser ce qu’on avait construit avant cette lubie.

Hummm…

L’Univers rigole bien pendant que tous ceux qui sont arrivés à ce stade font machine arrière. S’ils savaient que ce n’est qu’une petite mise en jambes…

Car pour garder un certain équilibre au niveau des lois universelles, il ne peut y avoir de la place pour tout le monde. Alors le filtre est posé, et nombreux sont ceux qui repartent bredouille et ne sauront jamais ce qui aurait pu les attendre. Parce qu’ils n’ont pas DÉCIDÉ. Ils n’ont pas choisi, à ce moment-là, lors des premières difficultés, d’aller au-delà et de se donner une chance.

Ceux qui continuent seront confrontés à d’autres obstacles. Ils accueilleront également des grandes joies. Ils traverseront différents paysages de conscience, diverses météos émotionnelles. Ils accéderont à des niveaux inimaginables de découverte de soi et du monde. En étant continuellement soumis à ce choix : « Qu’est-ce que je DÉCIDE de faire après ça ? »

Plus la décision sera difficile à prendre, plus l’enjeu sera de taille, plus ce qui viendra ensuite sera grand et porteur. Ces personnes apprendront même à se mettre en danger régulièrement, et cela fera partie intégrante du chemin. Elles vivront des tourmentes, mais avant tout : elles s’accompliront. Car on ne devient pas entrepreneur-e sur un coup de tête, ni parce qu’on trouve ça cool de se lancer un nouveau défi. On le devient et surtout, on le réussit, parce qu’on est porté par quelque chose de plus grand, quelque chose qui nous dépasse, quelque chose qui fait que l’on ne peut tout simplement pas ou plus faire autrement. Comme je le disais récemment : la magie n’attend qu’une chose, qu’on lui ouvre la porte.

Et quand viennent les saisons du choix, alors on sait qu’il ne tient qu’à soi de prendre la bonne direction. Celle qui réside en un seul mot : DÉCIDER. Si on tombe, on apprend à se relever. Si on se plante, on apprend à re-germer. Si on est face au vide, on apprend à le combler et surtout, à se combler. Au fond, on sait que ça ne s’arrêtera pas. La seule chose que l’on peut stopper, c’est notre manière d’appréhender ces moments.

*** Alors, qu’est-ce que tu DÉCIDES aujourd’hui ? ***

P.S : Je suis en gratitude immense d’accompagner en ce moment-même plusieurs femmes qui n’ont pas peur de décider et qui se dépassent pour réaliser leur-s rêve-s. Je vais te confier quelque chose : je ne peux accompagner que ce type de femmes. Au cours des dernières années et même jusqu’à récemment, j’ai bien senti que si des personnes n’étaient pas dans cet état d’esprit, ça ne collait tout simplement pas. Et en étant alignée avec cette manière d’être et de faire, ce qui n’était plus en adéquation est « parti » et a fait la place à ce qui devait arriver. Parce que je ne coache pas en mode maman. Je coache en mode authentique et direct. Il n’y a pas de temps à perdre pour se réaliser et je prône l’efficience avant tout. Toi et moi on veut des résultats, n’est-ce pas ?

Alors si tu sens que le moment est venu, je te propose en premier lieu de rejoindre space up, car le petit groupe de femmes que nous sommes est 100% à l’image de ce que tu viens de lire.

A LOVELY DAY

A LOVELY DAY

Créez votre cérémonie de mariage d'exception en 6 étapes faciles, inventives et intuitives

Commentaires