N’oublie pas de Vivre (lettre de mon cœur à mon âme et à toutes celles qui se reconnaîtront)

14/07/2021

N'oublie pas de vivre

« Bien sûr que c’est difficile. Qui pourrait dire le contraire ? Tu as souvent marché à contre-courant dans ta vie, surtout depuis cette dernière décennie. Cela t’a d’ailleurs permis de t’épanouir, même dans les moments les plus complexes, en devenant la personne que tu devais Être.

Mais aujourd’hui tu te sens lasse et découragée.
C’est dur d’avoir cette sensation paradoxale d’être autant en marge que dans ta plus profonde intégrité.

 

Je sais que tu aimerais moins penser

Je sais que tu voudrais te rallier à ce qui semble être la majorité. Ca serait tellement plus simple et moins contraignant. Si seulement tu pouvais mettre ton cerveau sur off, parfois même éteindre ton cœur.

Mais s’il te plait, comprends une chose : en faisant cela, tu couperais bien plus de lumière que tu ne peux l’imaginer. Car tu n’es pas seule, et même si tu te sens larguée et bafouée, je te rappelle que ce n’est pas la quantité qui représente la puissance. Tu le sais, tu as assez étudié les principes quantiques.

Tu as toujours dit ne pas aimer les films de science-fiction. Tu te sens certainement déroutée alors que tu te trouves en plein dedans. Pilule bleue, pilule rouge ? Tu n’as jamais laissé ta peur prendre le dessus jusqu’à maintenant, et tu donnerais ta vie par loyauté envers ta Justesse.

Aujourd’hui tu as des enfants, et tout est différent. C’est pour eux et les autres que tu marches chaque jour comme une funambule depuis près de deux ans mais au fond, bien plus longtemps. En maintenant l’équilibre comme tu le peux, accrochée au fil de l’espoir et de l’amour. C’est cela qui te permet de reprendre ta respiration hors de la matrice.

Car ça aussi tu le sais très bien : cette matrice n’est qu’une petite boîte et ne représente en rien la Vie. Pourtant, elle matrice s’agrandit un peu trop en ce moment. Elle te happe parfois violemment. Heureusement tu as appris à en sortir régulièrement.

 

Pour aller au-delà

Car au-delà d’elle se trouve ce monde auquel tu n’aurais jamais pu croire. Celui où l’abondance est reine, celui où tu peux réaliser tous tes rêves, celui où le temps n’a plus d’emprise sur toi, celui où la peur n’existe pas.

Rappelle-toi.

C’est là que tu y as déposé l’intention de faire fleurir ce métier que tu t’es créé autour de ce que tu ressentais au plus profond de tes tripes, quand personne ne comprenait et que tu avais été plus rabaissée que jamais.

C’est là que tu y as rencontré l’amour de ta vie, alors que tu ne t’imaginais pas pouvoir cheminer aux côtés de quelqu’un tout au long de celle-ci.

Tu y as trouvé ta maison, autant physique que spirituelle.

C’est dans cet espace que tu déploies ta magie, c’est là où ton art s’exprime et que ta folie se laisse deviner.
Car ici, dans cette zone de flow et de plénitude, tu sais que rien ne peut t’arriver.
C’est ton espace protégé, ton refuge sacré.

Alors j’aimerais que tu le cultives plus que jamais en ce moment. Regarde le grand théâtre des fous jouer ses étranges pièces depuis là-haut, et laisse-le défiler en gardant en tête que rien ne dure. Si tu décides de ne plus en faire partie, garde ce choix dans ton cœur et fais de ton libre-arbitre ta fierté comme ta boussole pour la suite.

Ce n’est et ne sera encore pas simple, sois en sûre. Nous vivons un tournant qui n’a rien d’un parcours de jeu, et nombreuses sont les secousses qui viendront à nouveau ébranler ta confiance comme ton ancrage.

Rassure-toi, tu as les outils. Tu n’auras qu’à modéliser et réitérer. Encore et encore.
C’est fatigant, je sais. Usant, devrais-je dire.

Mais si tu es ici et maintenant, c’est parce que tu as toutes les ressources nécessaires.
Pour toi, pour eux.
Pour tes enfants qui portent en eux l’espoir de ce monde parfait que tu aimerais tant faire descendre dans la matrice. Et remplacer celle-ci par cet autre univers.

 

Ca ne serait pourtant pas juste

Tout est une question de temps. Ce n’est ni toi, ni personne qui décide fondamentalement. Laisse faire la nature et ses lois, elles seules savent. Ne t’inquiète pas trop, elles ont la capacité de remettre tout et tout le monde à l’ordre quand le moment sera venu.

En attendant, n’oublie pas de vivre. Tu n’es pas là par hasard. Chaque jour te rapproche un peu plus de ta vérité et de ce que tu es venue faire ici et maintenant. Le temps est précieux. Tu auras les réponses.

En attendant, construis ce chemin qui t’amènera vers ce qui t’anime le plus. Mets ton art et ton âme au service de la planète. Avance pas à pas sur le fil de ta clairvoyance et de ta quête d’absolu. Reste en équilibre. Car tout est équilibre. Il n’y a pas de lumière sans ombre.

Sors de la toile matricielle le plus souvent, tu en as la capacité et la possibilité. Et lorsque tu oublies, reviens vers moi et je te soufflerai ces mots. Emmènes-y autant de gens que tu le désires, c’est l’une des raisons pour lesquelles tu es venue dans ce drôle de monde. Montre-leur quand toi-même tu n’arrives parfois plus à voir.

Ensemble, on est plus forts.
Il n’y a qu’ensemble que le monde s’élèvera.
En attendant, s’il te plaît. N’oublie pas de Vivre. »

 

P.S.

Et si on s’évadait de la matrice ensemble ? 😉
En accompagnement individuel de 1, 3 ou 6 mois, je t’amène à accéder à cette partie de toi où tout est possible.
Magique ?
Certainement.
Grâce à toi et toi seule uniquement.
Je te montre “simplement” le chemin.
Ces mots vibrent ?
Bienvenue

accompagnements sur-mesure

Faire éclore son Sens

Accompagnement sur-mesure

Commentaires