A celle que je deviendrai

12/02/2020

Aujourd’hui, j’ai 40 ans.

Je me suis réveillée sereine et apaisée, bien plus que ce même jour au cours des dernières années. J’ai pris la journée pour faire des choses pour moi, j’ai eu la chance de me faire tatouer ce matin. Un dessin hautement symbolique pour cette étape qui l’est tout autant.

Et puis j’ai médité. J’ai déroulé le film de toutes ces années.

J’ai pensé à ce que j’aurais aimé confier à celle que je suis désormais, si les strates temporelles étaient transparentes depuis ma naissance.

 

40 ans

 

“Suis ton chemin en gardant le cap de tes rêves. Tu te rendras rapidement compte que chaque événement, heureux ou difficile, se présente pour te permettre d’avancer et d’évoluer. Pourvu que tu aies une confiance infinie en la vie.

Tu croiras d’abord que la réussite se mesure aux années d’études, au nombre de diplômes et à ton titre professionnel. Tu comprendras plus tard qu’elle résulte avant tout de la connaissance de ton Être profond. Tu prendras enfin le temps de t’écouter et entendras ce qui t’anime véritablement. Tu sortiras du monde de l’entreprise pour créer la tienne. Si tu ne restes jamais longtemps employée, c’est parce que tu as autre chose à concevoir.

Mais avant cela, tu vivras chaque rejet professionnel avec une puissante douleur. Tu saisiras par la suite que tout cela a lieu d’être pour te pousser vers une route bien plus juste.

D’ailleurs, tes plus grandes cassures seront synonymes d’ouverture de conscience. Tes échecs seront des cadeaux.

Ta mission de vie t’apparaîtra et te révèlera en parallèle du moment où tu donneras la vie. Une double Naissance.

Tu découvriras que le profil de défense que tu as développé face au monde pour l’appréhender est le perfectionnisme. Tu penseras d’abord que c’est un cadeau, réaliseras ensuite que c’est plutôt un fardeau. Tu t’en libéreras petit à petit pour enfin (re)devenir qui tu es fondamentalement.

Tu perdras ton plus important pilier dans le monde physique mais il continuera à te guider et t’accompagner au-delà de tout ce que tu peux entrevoir.

Tu seras persuadée que tu n’es pas faite pour te marier, ni pour fonder une famille. Rencontrer l’Amour et le reconnaître te permettra de relier ton cœur à ton âme. Tu mettras ensuite ce lien au service des autres et ton “métier” en découlera.

En devenant maman, tu te découvriras plus vulnérable que jamais. Cette vulnérabilité se transformera en force. Ta fille te propulsera dans la plus magistrale intensité des sentiments.

Sur ton parcours, tu croiseras des personnes-clé au moment où tu en as le plus besoin. Partage de transmissions au parfait timing. Quand l’élève est prêt, le maître apparaît.

Tu constateras que les mots ont un pouvoir énorme. Peut-être qu’ils permettront de changer le monde. Certainement de le soigner.

Tu oseras plonger dans le vide à maintes reprises. Tu apprendras à faire de ce vide un allié qui sera à la base de tout ce que tu créeras.

Tu assumeras tes idées et tes pensées souvent en marge de ce que prône la société. Cela deviendra ta voix, ta voie.

Tu danseras entre les polarités de ta personnalité. Parfois très rangée, parfois complètement hors cadre. Voilà où résidera ton équilibre.

Pour te protéger, tu te déconnecteras d’émotions profondes et pourtant essentielles à ton évolution. Le destin t’obligera à explorer ton cœur et faire face à tes plus grandes peurs. Tu comprendras avec le temps que ce cœur est ta boussole : il placera l’Amour et la quête de sens au centre de ta vie.

Cette vie qui balayera tes certitudes. Tu réaliseras que rien n’est figé, et que nous sommes là pour apprendre à être bousculés, chamboulés, transformés. Tu vivras de nombreuses morts et renaissances.

Tu craindras un déclin au cap de tes 40 ans. C’est là que tout commence, tu verras.”

 

 

Photos : David Zuber

Commentaires