Mon Miracle Morning (+ surprise à la fin de l’article !)

21/04/2020

Mon miracle morning

Miracle Morning. Nous avons entendu parler de ce concept avec mon mari lors de notre voyage en Australie. Là-bas, il est commun de se réveiller aux aurores et de se coucher tôt également. Le matin, les gens méditent, font du sport, prennent du temps pour eux et un super petit déjeuner avant d’attaquer leur journée. Clairement, ça nous a fait envie.

Au retour, mon mari a débuté la lecture du fameux livre “Miracle Morning” de Hal Helrod. Et puis il y a un peu plus d’un mois, il a lancé l’idée : « Si on se levait à 5h ? » J’avoue que je l’ai regardé avec des grands yeux. Oui, l’idée est super tentante, oui cela doit être génial de commencer sa journée avant tout le monde et de ne pas être stressé au réveil mais bon…. 5h ?

 

Mon sommeil et moi

Il faut que vous sachiez que je suis une grosse dormeuse. Huit heures au minimum, sinon je souffre la journée suivante. La nuit m’ouvre son monde de rêves et quand elle est suffisamment longue, elle me permet de me sentir plus forte, posée, pleine d’énergie et de discernement le lendemain. Le matin, j’ai clairement de la peine à sortir du lit avant 7h.

Mais cela fait des mois que je recherche comment perdre moins de temps dans ces journées qui ne font « que » 24 heures et me laissent au quotidien un goût d’inachevé. Depuis notre retour de voyage, j’ai mille projets dans la tête et pas suffisamment d’espace-temps pour les accomplir. Avec la situation actuelle, tout est encore plus compliqué à gérer. D’une certaine manière, on a la sensation d’avoir du temps supplémentaire, mais il est d’autant plus fugace en famille quand on le partage entre le travail, les enfants, la gestion des tâches ménagères qui s’amplifient en étant constamment à l’intérieur.

J’ai négocié avec mon mari. Ok, on se lève à 5h, mais hors de question d’aller dormir à 22h. L’idée a commencé à me séduire quand il m’a montré sa vision de la manière suivante : on met notre fille au lit à 20h, on va se coucher à 20h30, lecture durant 30 minutes puis extinction des feux à 21h00. J’ai rapidement fait le calcul : ouf, mes 8h de sommeil sont sauvées !

Ok, c’est parti.

 

Bilan après un mois

Cela fait désormais un peu plus d’un mois que nous avons entrepris cette nouvelle routine. Je ne vais pas vous cacher que cela n’a pas été simple au début : rythme différent pour le corps et la tête, apprendre à être efficace rapidement quand on a l’impression d’être encore dans un demi-sommeil, et la sensation de faire parfois des doubles journées lorsque je termine de travailler tard.

Un mois, je pense que c’est ce qu’il faut pour commencer à ressentir les bénéfices de cette méthode. Et de mon point de vue, cela vaut la peine de s’accrocher et de tenir le coup durant ces 30 premiers jours qui sont cruciaux. Une fois que l’on a passé ce cap, le Miracle Morning est intégré par le corps et l’esprit, et tout s’aligne.

Le nom de Miracle prend alors véritablement sons sens.

 

Ce que je fais durant mon Miracle Morning

J’ai dû trouver mes marques avant d’adopter une routine fluide. Mon mari a eu plus de facilité, peut-être parce qu’il a lu le livre avant moi (je viens tout juste de le terminer).

Aujourd’hui, mes premières actions matinales se déroulent ainsi :

  • Une petite méditation pour bien me concentrer sur ma respiration et commencer la journée détendue (environ 10 minutes)
  • Je pose mes intentions dans un journal dédié. Ce que j’aime le plus avec le Miracle Morning, c’est le fait de concevoir la vie telle qu’on la souhaite. C’est d’ailleurs ainsi que je le décris quand on en parle autour de nous et que les gens nous demandent « Mais vous faites quoi à 5h du matin ??? » « Ben… On construit notre vie idéale » 😉
  • J’écris tout ce qui me vient en tête. Mes idées, ce que j’ai envie d’exprimer, ce que je désire, comment je peux améliorer mon quotidien et mes projets. Cela me permet de renouer toujours plus avec le plaisir de la rédaction qui fait désormais partie de mes besoins vitaux. Et parfois, cela me pousse à partager mes écrits, comme maintenant par exemple. Et surtout, depuis que j’ai débuté le Miracle Morning, j’ai profité de ce temps pour élaborer un très beau projet. A découvrir en bas de l’article…
  • Si j’ai encore du temps, je regarde une vidéo ou un webinaire de quelqu’un/quelque chose d’inspirant.
  • Ensuite, on entend généralement les petits pas de notre fille qui est réveillée et vient nous demander ce que l’on fabrique alors qu’on semble déjà trèèèèès affairés de bon matin…

Pour mon mari, les actions sont sensiblement les mêmes.

D’ailleurs, un point important que j’aimerais relever ici :

 

L’importance de se faire accompagner dans ce processus

Le fait de se lancer dans ce projet a deux nous a clairement aidés. Mon mari me motive à me lever, et je le motive à aller au lit le soir. Franchement, si on ne le faisait pas ensemble, j’aurais certainement lâché l’affaire à plusieurs reprises. On a  l’impression que cela a renforcé notre complicité, je dirais que c’est même un atout supplémentaire pour le couple.

Donc oui, je recommande d’entreprendre cette aventure en duo, si elle vous interpelle. Je sais qu’il existe également des groupes sur internet où l’on peut trouver un ou des partenaires de Miracle Morning.

Seul(e), c’est bien sûr aussi possible, avec une bonne dose de motivation personnelle et de persévérance.

 

Les bénéfices

Si j’en parle aujourd’hui, c’est parce que

  1. J’ai un peu de recul pour partager cette expérience
  2. Les bénéfices sont bel et bien là, pourtant j’étais un peu sceptique au départ

Le premier avantage et non des moindres : je sens que j’ai repris un certain contrôle sur ma vie et surtout, sur mon temps. Je n’en pouvais plus de ces matinées où je me voyais stressée, asphyxiée, la tête pleine à peine réveillée et dans le rush dès le lever.

Le fait d’avoir ces deux heures supplémentaires à disposition pour commencer la journée me permet de la débuter avec beaucoup plus de douceur et de paix, et surtout en étant réellement productive. Lorsque je prends mon petit déjeuner, j’ai déjà accompli des tâches positives et surtout, j’ai eu du temps pour moi et mon bien-être. Et ça, ça n’a pas de prix.

Comme je le disais plus haut, cela me donne la possibilité de faire des choses que j’aime, dont l’écriture qui reprend une place de plus en plus importante dans ma vie, au-delà de ce que j’écris dans le cadre de mon activité d’accompagnatrice vers le mariage laïque. Poser mes mots et réaliser des textes, que je publie ou non, a un effet très thérapeutique et je recrée un vrai lien avec ma passion pour la rédaction.

Je n’allume plus mon téléphone avant la fin de mon petit déjeuner, sauf exception. Ainsi, je me concentre sur mes premières pensées et ne me laisse pas distraire ni gagner par un climat qui peut vite devenir anxiogène, surtout en ce moment. De cette manière, je suis d’abord en pleine conscience et réponds à mes propres besoins avant d’être disponible pour ceux du monde. C’est là que je peux donner le meilleur pour moi-même, pour ceux qui m’entourent et donc… pour le monde. Cela fonctionne clairement mieux dans ce sens-là.

J’ai plus d’énergie au cours de la journée, boostée par le fait que je l’ai commencée de manière positive. Je me sens moins frustrée et moins stressée.

 

Miracle evening and night

J’ai également réalisé une chose importante : le fait de se coucher plus tôt amène lui aussi son lot de bénéfices. Cela oblige à ne pas traîner le soir. Pas de procrastination. Pas de réseaux sociaux après une certaine heure. Pas d’écrans. Je ne vais pas écrire « pas de TV » puisque nous n’avons pas de télévision à la maison. On se couche plus efficacement et surtout, on prend enfin le temps de lire ces 10 livres qui sont posés à côté du lit depuis des mois, afin d’entrer en douceur dans le repos. Car pour s’endormir à 21h quand on a eu l’habitude de le faire plus tard, il faut là aussi adopter un nouveau rythme. Résultat : on se couche de façon beaucoup plus détendue également. Et forcément, le sommeil devient de meilleure qualité.

Je pourrais encore écrire beaucoup de choses en pensant à tous les avantages et bénéfices apportés par le Miracle Morning. Si cela vous inspire et que vous avez des questions, je vous réponds volontiers.

Et si vous avez des idées de routine quotidienne ou votre propre expérience autour du Miracle Morning à partager, je me réjouis de vous lire !

 

Et surtout, ce que j’ai réalisé depuis que j’ai débuté le Miracle Morning

C’est un projet qui me tient très à coeur, et que j’ai enfin le plaisir de dévoiler ici.

J’y ai mis tout mon coeur, toute mon âme et je suis très heureuse, émue aussi, de pouvoir enfin le présenter au grand jour après des semaines de travail intense pour lui donner toute l’ampleur qu’il mérite :

osmose accompagnement couple

OSMOSE

2 mois pour vous (re) connecter à l'essence de votre couple

Commentaires