Comment faire du confinement une opportunité pour le couple ?

23/03/2020

Vous l’aurez compris dans mon article précédent, je suis actuellement loin de me morfondre en attendant des jours meilleurs. Je crois que cette période nous met face à nous-mêmes, à nos ressentis, à nos craintes, à nos espoirs aussi.

Je suis d’avis que chaque situation recèle sa part de positif. Cette phase nous donne l’occasion de puiser beaucoup de richesse intérieure et de réaliser des choses que nous mettons souvent de côté.

Prendre soin de soi et de son couple lors de ce confinement me semble l’une des objectifs essentiels. Que nous soyons à la maison avec ou sans enfants, l’heure est à l’apprentissage de la vie quotidienne ensemble 24h/24. Et à l’adaptation.

Voici quelques-uns de mes conseils pour optimiser cet espace-temps en amoureux.

 

Comme une retraite

Et si l’on envisageait cette période comme celle d’une retraite à deux, ouvrant l’espace du dialogue, de la communication et de la progression ensemble ?

Le couple nous offre une évolution sur notre chemin de vie à vitesse grand V, pourvu que l’on ose se poser les bonnes questions, se remettre en question et discuter de ce qu’on attend de l’autre, de soi et de la relation. C’est un exercice que l’on devrait faire régulièrement, car il permet de recadrer les bases de celle-ci.

Il n’existe pas de couple parfait, je crois surtout que ceux-qui réussissent à grandir sainement n’ont pas peur d’aller chercher au fond d’eux-mêmes comment se développer, tout en apportant cela à l’autre et donc à la relation.

Je me dis souvent que le mariage, au-delà d’une promesse à vie, devrait surtout représenter un engagement quotidien vis-à-vis de l’autre et de soi-même pour créer continuellement un chemin vers l’introspection commune. Afin de devenir meilleurs, ensemble et grâce à l’un l’autre. Ce chemin, je le vois composé d’étapes qui sont des « remises à jour » nécessaires pour donner à la relation l’élan dont elle a besoin pour se déployer au fil des années.

 

L’union fait la force

La situation actuelle nous confronte à nouveau défi. On apprend à faire face côte à côte. On peut se confier nos peurs, nos doutes, nos états d’âme et partager les montagnes russes émotionnelles qui nous habitent.

Bien sûr, vivre conjointement h24 amène certainement son lot de conflits. Mais quelle meilleure période pour ouvrir grand les yeux et le cœur sur la chance que l’on a d’être et d’avoir son cocon au milieu de ce chaos ?

Réapprendre à apprécier. Trouver des clés pour mieux s’aimer. Se solidifier.

Je me souviens que récemment je me disais à quel point passer du temps avec la personne que l’on aime et ses enfants est un luxe à l’état pur. Un luxe qui surpasse n’importe quelle somme d’argent ou bien matériel. Je crois qu’à l’heure actuelle, nous avons tous la chance d’expérimenter cette richesse humaine.

 

coronavirus, faire face en couple

 

Nourrir son âme ensemble

Alors que le quotidien est généralement rythmé par le temps qui file à toute allure, le stress du travail, des trajets, des obligations, voici que tout est chamboulé. Certes, le travail, même à la maison, continue. Avec des enfants, il y a une toute une nouvelle organisation à gérer.

Pourtant, si le temps ne s’arrête pas de défiler, il ne s’envisage plus de la même manière. On a la possibilité de faire plus d’activités ensemble, de se faire connaître des choses que l’on aime et de se cultiver à deux. Autour de la cuisine, du jardinage, de lectures, de musique… L’heure est plus que jamais au partage et à la découverte.

Avec mon mari, nous écoutons beaucoup de webinaires et discutons de nos idées et points de vue sur des sujets qui nous passionnent. On s’échange des livres que l’on a aimés, on se fait découvrir des musiques. On crée des playlists, on en profite pour soutenir des artistes qui en ont plus besoin que jamais.

On a rarement l’occasion de faire tout cela en temps « normal ». Et cela permet aussi de redécouvrir l’autre à travers plus de partage.

 

Aller à l’essentiel

Pour accueillir du neuf et cultiver la positivité, il faut faire de la place. Dans sa tête comme chez soi. Je suis persuadée qu’il n’est pas possible de s’épanouir dans un lieu encombré, mal rangé et désorganisé.

Et puis le rangement à deux, ça peut être très sympa ! On va plus vite, on se motive mutuellement et la satisfaction quant au résultat est encore plus puissante !

Faire le vide, c’est être prêt à recevoir. Du bonheur, de l’amour, du mieux. Et cela permet de se sentir tellement plus léger.

 

Couple main dans la main durant le confinement

 

Faire des projets

Il est fondamental d’imaginer, de rêver, de se projeter, plus que jamais. Le vent tourne, et cette situation que nous vivons n’est pas immuable. On a le droit d’envisager des jours meilleurs et de visualiser ce qu’on voudrait faire, ce qui nous ferait plaisir, ce qui nous apporte de la joie.

Que cela soit un voyage même à proximité, un projet de vie, un changement de carrière… Tout est possible pour l’âme qui désire vraiment. Les limites sont celles que l’on se fixe et à l’heure actuelle elles semblent particulièrement importantes. Mais rien ni personne ne peut nous empêcher de croire à un avenir meilleur.

Pour les personnes qui sont en plein gros projet, et je pense spécialement à mes mariés : cette période est idéale pour préparer à fond le sens de son engagement. C’est maintenant ou jamais que l’on peut prendre le temps de réfléchir à son grand jour, à la manière dont on désire s’unir. Et se donner les moyens de réaliser des instants uniques et inoubliables, en développant sa créativité. Car les unions à venir seront plus intenses que jamais, c’est certain.

Bon et puis, j’y pensais récemment avec le sourire… Est-ce que 2021 sera l’occasion d’un grand baby-boom suite à cette période de confinement en couple ? Rendez-vous dans un an 😉

 

Commentaires