CÉRÉMONIE SUR MESURE

PRÉPARATION AU MARIAGE

3 ans de toi

30/04/2019

Une année après, je reprends la plume de mes sentiments pour toi ma fille Gaïa.

Un an, c’est beaucoup pour t’écrire à nouveau de cette manière, mais quand il s’agit de nous aux yeux du monde je deviens pudique. Pourtant, je désirais plus que tout te dédier une nouvelle lettre publique à l’aube de tes 3 ans. Parce que j’ai besoin d’exprimer tout ce que je ressens pour toi à travers l’écriture qui fait désormais partie intégrante de ma vie. Et que tu pourras ainsi, et quoiqu’il arrive, toujours avoir accès à ces mots.

 

30 avril 2019

Aujourd’hui et comme chaque matin, je t’ai longuement observée alors que tu dégustais ton petit-déjeuner. Manger est désormais ton plaisir, et c’est tellement merveilleux de te voir ainsi apprécier chaque repas comme la vie que tu dévores jour après jour.

Et puis surtout, j’ai réalisé la folie du temps qui passe. On nous prévient avant de devenir parents, mais on est loin d’imaginer à quel point les jours filent avec l’arrivée d’un enfant. Je ne parviens pas à dire à quel moment exactement tu es passée de bébé à petite fille. Et d’ailleurs, je crois que tu ne le sais pas trop toi-même non plus. Tu aimes faire la grande fille et le crier haut et fort, en redevenant ensuite rapidement notre bébé dès que tu te loves dans nos bras avec ton doudou et ta lolette.

J’adore te regarder grandir, évoluer, nous raconter déjà tant d’histoires, être si créative, drôle, espiègle puis je me prends à être toute nostalgique en voyant les photos de toi toute petite et réaliser que tout va si vite.

On ne peut pas arrêter le temps. Mais avec ton papa, nous faisons tout pour t’en donner le plus possible. En étant des parents présents, à l’écoute, avec pour principal but de faire de notre mieux en notre sincère âme et conscience.

S’il est dur voire épuisant de ne rien vouloir manquer de ton éducation tout en travaillant et en développant une entreprise pour ma part, tu restes et resteras toujours notre priorité. Nous avons choisi de privilégier le temps passé à tes côtés et faisons tout pour que tu ressentes constamment notre amour.

Est-ce grâce à ça que tu es devenue si câline et sociable ? Toi qui avais tellement peur des autres durant tes premiers mois, tu es désormais un soleil qui diffuse ses rayons auprès de tous ceux que tu côtoies. Tu m’apprends tellement de choses, et surtout à lâcher prise, moi l’anxieuse-impatiente.

Et puis il y a ces moments de grâce, suspendus dans le temps, où toute l’ampleur de notre amour me saisit. Quand avant la sieste et chaque soir au coucher, tu me demandes de rester auprès de toi pour t’endormir. Tu mets ta petite main dans la mienne, me caresses le visage en murmurant dans mon oreille « à la folie et pour toujours ». Il n’y pas une seule fois où je ne fonds pas en larmes. Pour rien au monde je ne manquerais ces instants précieux.

Ce qui m’émeut aussi par-dessus tout, c’est cette complicité que tu partages avec papa. Les rires sonores qui résonnent lorsque vous jouez ensemble, quand il te fait faire tes acrobaties préférées (moi je ferme les yeux) et que tu en redemandes en laissant ta joie de vivre éclater.

Tu es une petite fille décidée, courageuse, avec un caractère bien trempé. Je suis admirative de toute cette détermination qui émane de toi à un si jeune âge. Si parfois tu nous en fais voir de toutes les couleurs, je suis aussi rassurée car je sais que tu as les armes nécessaires pour affronter la vie. Nous sommes certains que tu feras de belles et grandes choses, au même titre que la vie avec toi est immense de bonheur.

Joyeux anniversaire Trésor, nous t’aimons à la folie.

 
 

Commentaires